Clinique Informatique

: | : | :
: | : | : | FAIRE PARLER VOTRE UNIVERSITE | DECOUVREZ LES UNIVERSITES DU MONDE | : | :
: |: | DECOUVRER LES PAYS DU MONDE | : | DECOUVRER LES VILLES DU MONDE FAIRE PARLER VOTRE PAYS | : | FAIRE PARLER VOTRE VILLE | : | : | :
| ACCUEIL| JURIDIQUE| ECONOMIQUE| S.S.P.A| MEDECINE| LETTRE| GESTION| TECHNIQUES | AUTRES FACULTES |
PUBLIER VOTRE ASTUCE | CONSULTER LES ASTUCES | CONSULTER LES COURS | PUBLIER UN COURS |: | : | :
| ACCUEIL| BUREAUTIQUE| PROGRAMMATION| PROGRAMMATION WEB| MAINTENANCE ET RESEAUX| INFOGRAPHIE ET MONTAGE| EMPLOI| AUTRES |
:|:|:|INSCRIPTION GRATUITE | ANNAIRES DES ENTREPRISES | MES ENTREPRISES | :
CONNEXION RAPIDE | INSCRIPTION GRATUIT | ANNUAIRE DE MEMBRES | GERER VOS AMIS | : | : | :
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link
Clinique Informatique
Ici: Accueil=> Le cours=> Lecture=>C'est quoi Microsoft Word???...

C'est quoi Microsoft Word???

C'est quoi Microsoft Word???

C'est quoi Microsoft Word? C'est la question que vous devez vous poser. Microsoft Word est un logiciel de traitement de texte publié par Microsoft. Cette société publie un autre logiciel de traitement de texte, Microsoft Works, mais Word est le traitement de texte vedette de cette société.

Sa première version a été distribuée en 1983 sous le nom de Multi-Tool Word (« Multi-Outil de traitement de texte ») et dédié au système d'exploitation Xenix qui était une version du système Unix à la fin des années 1970.

Des versions futures furent écrites pour plusieurs autres plates-formes dont IBM PC sous système d’exploitation DOS en 1983, Apple Macintosh en 1984, SCO UNIX, OS/2 et les premières versions Windows en 1989.

Word a été intégré en tant qu’élément de la suite Microsoft Office depuis 1993, même s’il était également vendu seul ou inclus dans la suite Microsoft Works.

Depuis 2003, la version de Word a vu son appellation modifiée afin de souligner le fait qu’il fait partie intégrante de la suite Microsoft Office ; Microsoft a donc décidé de le renommer Microsoft Office Word au lieu de Microsoft Word. La dernière version en date est la version 2010 ; elle fait partie de la suite Microsoft Office 2010.

Un logiciel de traitement de texte couvre deux notions, assez différentes en pratique : un éditeur de textes interactif et un compilateur pour un langage de mise en forme de textes (notions qui sont précisées dans Traitement de texte).

Au cours de son évolution, Word a intégré l’outil de dessin qui permet d’effectuer des opérations de publication, comme l’ajout de graphiques (diagrammes, graphiques économiques, formes géométriques, illustrations, équations) aux documents.

Microsoft Word 2007 intègre un système de menus d’un nouveau genre où les sous-menus n’apparaissent pas sous forme de texte mais sous forme de barre d’icône changeant de contenu. Ce jeu d'onglets se retrouve dans Microsoft Word 2010 et remplace intégralement les menus.Suivons le guide.


Petite histoire de word



Word de 1981 à 1989. Word fut le premier logiciel de traitement de texte populaire pour compatibles PC à utiliser le mode graphique pour montrer immédiatement les mises en forme.

Beaucoup de concepts et d’idées sont issus du premier éditeur WYSIWYG implanté en 1974 sur le système Bravo (le PC Xerox Alto). Cette machine originale de traitement de texte développée par Xerox a permis à Word d’exister. Charles Simonyi, le créateur de Bravo a quitté le parc Xerox pour rejoindre et travailler chez Microsoft en 1981.

Par la suite, Simonyi embaucha Richard Brodie qui avait également travaillé avec lui sur le projet Bravo, pour venir le rejoindre chez Microsoft.

Le 1er février 1983, le développement de ce qui allait être nommé Multi-Tool Word commença.

Microsoft sortit le programme le 25 octobre 1983 pour IBM PC en le rebaptisant Microsoft Word.

Des versions de démonstration furent distribuées dans le magazine Monde de PC en novembre 1983 faisant de Microsoft Word, le premier programme à être distribué sur disquettes dans un magazine. Toutefois, le pli n’a pas bien pris et cette initiative n’a pas eu de répercussions probantes sur les ventes face à des produits rivaux comme WordPerfect.

Word a élaboré le concept du WYSIWYG, en d’autres termes, Ce que Vous Voyez Est Ce que Vous Obtenez . Il fut la première application capable d’offrir la possibilité d’afficher les polices de caractères en gras et en italique sur système IBM et autre compatible PC. Par ailleurs, Word implémenta l’usage intégral de la souris qui était jusqu’alors inhabituel et Microsoft proposa même une solution packagée Word avec souris offerte.

Même si MS-DOS restait un système dit en mode caractères, Microsoft Word était le premier traitement de texte pour l’IBM PC à pouvoir afficher de véritables sauts de ligne ainsi que les différents styles de police de caractères comme la mise en gras ou en italique directement sur l’écran. Pour autant, Word n’était pas un authentique système WYSIWIG du fait que la résolution disponible des machines utilisées ne permettait pas d’afficher la taille réelle des caractères.

Les précédents traitements de texte sous MS-DOS, comme WordStar et WordPerfect, utilisaient plutôt le mode texte (80 colonnes et 25 à 50 lignes) avec des codes de mise en page ou, quelquefois, des couleurs différentes. Jusqu’alors, un éditeur de texte restait un programme qui permettait de saisir et modifier interactivement des textes et n’était pas vraiment concerné par la mise en forme.

La première version de Word pour Windows a été publiée en 1989 au prix de 500 dollars US. Avec la parution de Windows 3.0 l’année suivante, les ventes ont commencé à reprendre (La version 1.0 de Word pour Windows a été conçue pour être utilisée avec Windows 3.0 mais offrait des performances moindres que la première version publiée auparavant avec la première de Windows disponible).

WordPerfect essuya à son tour un échec de sa version pour Windows et sa commercialisation fut aussi une erreur fatale. Toutefois, la version 2.0 de Word finit par voir le jour et se vit reconnue comme une version leader du marché.

Après MacWrite, Word pour Macintosh n’avait jamais eu de concurrents sérieux, bien que les programmes comme Nisus Writer (Traitement de texte de l’époque pour Apple Macintosh) proposaient déjà des caractéristiques comme la sélection non contiguë qui n’a été implémentée qu’à partir de la version 2002 (XP) de Word. En parallèle, plusieurs utilisateurs se sont plaints du fait que les mises à jour majeures tardèrent. Deux ans restaient une durée bien trop longue pour les utilisateurs professionnels en entreprise.

La version 5.1 de Word pour Macintosh publiée en 1992, était un traitement de texte populaire de par son ergonomie, sa facilité d’utilisation et l’ensemble de ses caractéristiques. Cependant, la version 6.0 pour ce même Macintosh qui fut, elle, publiée en 1994 devint une dérision, contrairement à la même version pour Windows. C’était la première fois que Word pour Macintosh et pour Windows portèrent un même numéro de version ; de nombreuses accusations tombèrent à l’égard de sa lenteur et sa grosse consommation de ressource de mémoire. Pour répondre à la demande des utilisateurs d’Apple, Microsoft offrit une version antérieure 5.1 gratuite à tous ceux ayant acquis une version 6.0. Bien que le numéro de la version précédente pour Windows était la 2.0, Microsoft préféra coordonner les numéros de version pour les deux plates-formes.

Quand Microsoft fut informé du problème de l’an 2000, il mit à disposition une version intégrale de Word 5.5 pour DOS au lieu de prioriser une mise à jour.. Référence...

Evolution de Microsoft Word


Au cours de l’évolution des versions, Word se vit enrichir de fonctionnalités et il devint alors plus qu’un simple traitement de texte :
• Un ensemble d’outils permet d’effectuer des insertions d’objets graphiques divers comme du texte en 3 dimensions, des formes géographiques de base avec quelques effets, des graphiques tels que des diagrammes, des illustrations, des équations, etc. ;
• Un module des collaborations permettant la relecture selon différents utilisateurs ;
• Un outil de comparaison de documents ;
• Un support de plusieurs langues au sein de différents paragraphes ;


Version de Ms Word


La version 97 possède de façon globale les mêmes caractéristiques et performance que la version 2000. Elle fut la première version de Word pour laquelle Microsoft implanta un Assistant Office (le Compagnon Office) sous forme de personnage animé qui faisait son apparition au sein d’une session en cours d’utilisation…

Le compagnon Microsoft Office

Ce fut une tentative de compensation de l’échec de l’interface Microsoft Bob. Celle-ci était dédiée à être installé sur les plates-formes Windows 3.1 et 95 dans le but d’offrir une interface non technique pour l’utilisation de Windows au quotidien dans l’objectif de remplacer le Gestionnaire de programmes. Ce projet fut alors abandonné.

La version 98 de Word, réservée aux plates-formes Macintosh, se vit octroyer le plus grand nombre de caractéristiques de la version 97 pour Windows. Dans le but d’en faire un allié commun aux deux environnements pourtant distincts, Microsoft mit en place une règle de compatibilité entre les deux versions, ce qui ouvrit l’échange de documents d’une plate-forme à l’autre. Malheureusement, cette mouture pour Mac ainsi que les versions futures devinrent aussi vulnérables que les versions pour Windows en ce qui concerne les virus potentiellement implantés dans les macros. Cette nouvelle génération d’attaque jusqu’alors inconnue avait pour but de compromettre les documents Word (mais aussi les classeurs Excel) et cette condition de multiplateforme facilita leur affluence.
Version 2000 Pour la plupart des utilisateurs, le changement le plus prépondérant de la version 2000 de Word fut le presse-papier qui pouvait contenir plusieurs éléments restituables à souhait. Un second changement, non négligeable fut l’amélioration de l’apparition exagérée du Compagnon Office qui ennuyait plus d’utilisateurs qu’il rendait service : il devint plus discret.

La version 2001 de Word, sortie en octobre 2000, fut empaquetée dans la suite Microsoft Office pour les plates-formes Macintosh et possédait la plupart des caractéristiques de la version 2000 pour Windows. Cette version fut également proposée en version individuelle, dissociée de Microsoft Office ; elle fut rééditée en 2001 pour pouvoir être utilisée dans un environnement Mac OS X.

La version 2002 de Word pour Windows, sortie en octobre 2001, fut empaquetée dans la suite Microsoft Office XP pour les plates-formes Windows. Bien que son apparence autant que son interface ressemblât en beaucoup de points à la version 2000, cette version possédait déjà la plus grande partie des caractéristiques de la future version 2003.

Pour la version 2003, la suite Microsoft Office incluant Word fut éditée de sorte que la marque Word entre en phase avec le nom de la suite pour devenir officiellement Microsoft Office Word. Les utilisateurs, indifférents à ce changement, continuent d’employer l’une ou l’autre appellation.

La version 2003 de Word a été l’une des plus utilisées. Microsoft a diffusé cette version à la suite des commentaires et remontées de ses clients et associé les innovations en rapport avec les versions précédentes en permettant de créer des documents de grande qualité de manière plus efficace.
Word 2004 Une nouvelle mouture de Word pour Macintosh fut éditée en 2004. Quelques mises au point substantielles des différentes applications de la suite Office (Word, Excel PowerPoint) furent effectuées pour s’accorder en partie avec la version 2003 pour Windows. À travers les années, Microsoft proposa différents patches correctifs pour éliminer nativement les macros virus connues à partir de cette version tandis qu’Apple publia différentes pages et une communauté Open Source créa NeoOffice. Word restait le traitement de texte le plus largement utilisé sur Macintosh.

La version 2007 de Word est dotée d’un grand nombre de changements, notamment, le nouveau format XML, une interface graphique totalement remodelée, un éditeur d’équations intégré et un gestionnaire de livres. En parallèle à cela, un module nommé Custom XML et conteneur de données XML a été implémenté dans le but d’être accessible par le modèle objet et le format de fichier de Word, ce qui permet une utilisation conjointe avec les nouvelles caractéristiques (Contrôle de contenu) des documents structurés. La nouvelle interface graphique, de type ruban, agit sur les onglets de façon contextuelle, ce qui permet d’offrir à l’utilisateur les différentes fonctionnalités en fonction de ce qui est effectué sur le document ou en fonction du contrôle qui possède le focus… Il existe beaucoup d’autres caractéristiques avancées comme :
• Une mini barre d’outils flottante qui fait son apparition sur un mot ou un paragraphe afin d’en changer la mise en forme (ce qui réduit les manipulations du clavier et de la souris),
• la gestion des styles, des jeux de couleurs, de polices, des thèmes, indépendante du modèle, permettant de changer l\'aspect d\'un document par un clic de souris,
• Le remplacement des insertions automatiques par des composants appelés Quick Parts beaucoup plus évolués
• Une barre d’outils d’accès aux commandes courantes,
• Des composants SmartArt (qui permettent une représentation graphique de ses idées),
• Export au format PDF,
• etc.
Le nouveau format de document Word 2007 ne permet pas d’être exploité par les anciennes versions de Microsoft Word, que ce soit dans un environnement Windows ou bien Macintosh (respectivement les versions 2003 et 2004). Il existe cependant un convertisseur à installer séparément sur ces anciennes versions de manière à pouvoir lire ce format 2007, et même à pouvoir enregistrer sous ce format…1
Pour pouvoir uniformiser la compatibilité des documents, il est préférable de sélectionner le format Word 97-2003 au moment de la sauvegarde des documents. La version 2008 de Microsoft Office pour Macintosh permet d’exploiter les documents au format .docx, mais les plus anciennes versions de chacune des plates-formes ne possèdent pas ce privilège.

Version 2008.À l’instar de la version 2007 de Word pour Windows, Word 2008 est la plus récente version pour Macintosh ; elle a été publiée le 15 janvier 2008 et possède la plupart des nouvelles caractéristiques de la version 2007, mais pas le ruban. Cette même version inclut de façon native le nouveau format XML ouvert Office appelé Open XML.

Word 2010 est la nouvelle version de Word qui est contenue dans Microsoft Office 2010, et dont le format est identique à la version 2007.
Cette fois, l\'abandon du menu classique pour le ruban et ses onglets paraît définitive. Si au premier abord, la version 2010 ressemble beaucoup à la version 2007, elle en est une version aboutie et contient bon nombre d\'améliorations par rapport à cette dernière, entre autres :
• Nouvelles fonctionnalités de gestion graphique (détourage, effets artistiques, ...)
• Facilité de navigation et de recherches dans le document,
• Récupération simple de documents non enregistrés et de versions antérieures,
• Gestion de la fonctionnalité OpenType,
• Vérification orthographique contextuelle,
• Etc.


Tableau,puces,sommaire


Création de tableaux dans les documents
La création de tableaux dans Word a été possible dès les premières versions de Word pour Windows. En parallèle à cela, Word peut au sein de ces tableaux, effectuer des calculs simples entre cellules, en ligne ou en colonne. Il est également possible de mettre en place des formules prédéfinies.
Le sommaire automatique
Word propose un générateur de sommaire automatique dépendant des styles de titres hiérarchisés dans le document. Il peut ainsi créer automatiquement des tables des matières, des listes d’index pour afficher par exemple un glossaire, etc.
Le résumé automatique
Word fournit un outil de résumé automatique qui permet de mettre en évidence les mots ou expressions jugées importantes. L’utilisateur peut définir les paramètres de pourcentage de texte à conserver par rapport la quantité totale du texte. Ron Fein de l’équipe de Word 97 explique que ce système fonctionne par coupure de mots en fonction de la pertinence des phrases. Dans un premier temps, Word identifie les mots les plus courants dans le document en ignorant les mots comme un, une, le, la, etc., puis attribut un rang pour ceux d’entre eux qui sont le plus utilisés ; il peut alors établir un score. C’est par un processus d’opérations de division et de moyenne du nombre de mots par rapport aux phrases que Word parvient à proportionner un résultat et d’en retourner un résumé.
Les puces et la numérotation
Quelques utilisateurs ont critiqué le système de numérotation des paragraphes par puces ou par numéros, fortement problématique en particulier en cas de méconnaissance du logiciel, la fonctionnalité de numérotation hiérarchique étant relativement complexe.
Les problèmes relevés à l’égard des puces et des numéros dans Word comprennent notamment :
• l’altération ou le changement inattendu des caractères représentant les puces,
• l’indentation qui changeait au sein d’une même hiérarchie de paragraphe
• ou, encore, les séquences de numérotation qui ne correspondaient pas entre elles.

En dehors de cela et dans la majeure partie des cas, le système restait tout de même opérationnel et voyait sa vulnérabilité naître à cause des langues des correcteurs orthographiques installés autres que le français et l’anglais…

Terminologies importantes


Terminologies


• Justifié : Permet d’aligner le texte à droite et à gauche.
• Lettrine : Première lettre d’un paragraphe ou d’un texte qui occupe la hauteur de plusieurs lignes.
• Modèle : La procédure de création de modèles de documents rajoute automatiquement au nom du modèle l’extension DOT, ou bien DOTX et DOTM (avec macro) pour les versions depuis 2007. Cette extension est obligatoire pour le bon fonctionnement du modèle. Tout document est basé sur un modèle.
• Style : tout paragraphe est basé sur un style, et par défaut le style Normal. Les styles de titre fournis avec Word permettent entre autres de générer automatiquement la table des matières.

test ajout d'une section


juste pour ajouter d'une malque
fisont

teste de deux


teste d'une manier
justr
Code :
<?php
echo 'je suis maladehhhuuuuuuuuuuuuugh ';
echo'je uisf ff';
?>


merci

EXAMEN D'EVALUATION

Veuillez répondre à ces 3 questions

  1. C'est quoi Ms Word?

    Un logiciel de traitement de texte.
    Un logiciel de traitement d'image
    Un logiciel de traitement de tableau.
  2. La version 2001 de Word est sortie en:

    sortie en octobre 2000
    sortie en octobre 2001
    sortie en octobre 2002
  3. Quel est le changement le plus prépondérant de la version 2000?

    Le presse-papier qui pouvait contenir plusieurs éléments restituables à souhait.
    Le changement le plus prépondérant de la version 2000 de Word fut la correction automatique.


Lire les chapitres suivants:


Revenir au cours

    BIBLIOGRAPHIE:

  1. Blaise LUSIKILA,Gestion et Administration à distance sur base d\'outil libre. Ed. Edition Universitaire Europienne, date de publication: 10/10/2011, 188 pages, NSB: 12863/75322
  2. Tresor MBIYA MWEZA,LA BIBLE NOUS ENSEIGNE QUE LA VERITE. Ed. Edition Universitaire, date de publication: 12/12/2000, 24 pages, NSB: 1233115516161
  3. Thiery LANDO,GESTION INFORMATIQUE POUR TOUS. Ed. Edition de Capus, date de publication: 19/01/2009, 56 pages pages, NSB: 3425262333
  4. Tresor MBIYA,GESTION INFORMATIQUE . Ed. Edition Universitaire Europienne, date de publication: 12/12/2002, 234 pages, NSB: 23FFD566
  5. Fiston MUNGOTO,LA GESTION DES IMAGES AUTOMATISEE. Ed. edition Univesitaire, date de publication: 10/10/2009, 23 pages, NSB: 12356UUU

    WEBIOGRAPHIE:

  1. www.wikipedia.org, je l'ai consulté à:00h09 le 07 Jan 02
  2. www.cliniqueinformatique.org, je l'ai consulté à:23h07 le 01 Jan 02
  3. www.siteduzero.com, je l'ai consulté à:23h12 le 01 Jan 02
  4. www.site.org, je l'ai consulté à:23h13 le 01 Jan 02

Il n y a aucun commentaire pour ce chapitre. Vous pouvez le publier...

AVEZ-VOUS UNE QUESTION OU UN COMMENTAIRE?

Mise en forme

Votre commentaire

Options de modération

NB: Vous ne pouvez pas commenter ou poser des questions à ce CHAPITRE car vous n'êtes pas connecté...CONNEXION RAPIDE

*******************************